Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 22:24

8 février . « Le Petit Prince. » ( Ti prins lan )

 

 

J’ai décidé de m’inscrire à l’atelier d’écriture animé par Gary Victor à l’Alliance Française.

 

Plusieurs raisons :

 

-       Gary est un très grand, parmi les écrivains Haïtiens, et c’est une occasion unique de travailler avec un très grand.

-       Avant de me lancer dans ce blog, il y avait longtemps que je n’avais rien écrit, à part des rapports ou des tableaux. C’est bien d’apprendre quelques règles de base, non ?

-       Et je voulais  découvrir d’autres gens écrivant.

 

Ce sont des moments passionnants.

 

Les jeunes Haïtiens qui y participent sont très forts. Il y a une imagination et une force de création étonnante, ici. Même chez des très jeunes.

 

Si le texte final de la nouvelle qui en sortira me convient, je le mettrai sur ce blog.

 

Ce sera une nouvelle fantastique.

 

Mais ils ont une longueur d’avance, les autres.

 

Le merveilleux, l’extraordinaire, l’incroyable, le magique font partie du quotidien, en Haïti.

 

Donc moi, cartésien, logique et raisonnable, j’ai des difficultés à inventer une histoire fantastique.

 

On verra bien le résultat.

 

Gary a traduit « le Petit Prince », de Saint Exupéry, en créole. Les écrivains qui offrent à leur pays des textes majeurs comme celui-là, dans leur langue, devraient être couverts de médailles d’honneur.

 

C’est un joli texte.

 

Et puis, «  fè desen yon mouton pou mwen » je trouve que ça sonne bien.

 

Et toutes ces planètes différentes où habitent des gens multiples et différents, c’est proche de ce qui se passe ici : un roi, un ivrogne, un businessman, un allumeur de réverbère…

 

Haïti est un ensemble de Planètes multiples, qui s’ignorent.

 

Des paysans qui triment, des commerçantes usées, des ivrognes, des rois (déchus qui reviennent faire un tour sur leur ancienne terre), des businessmen …

 

Chacun sur sa planète, chacun dans son monde.

 

 

Comment peut on imaginer autre chose quand on voit le grand cirque politico-tragique qui se déroule ici.

 

Il doit aussi y avoir une planète de tireurs de ficelles, une de fauteurs de troubles, une d’empêcheurs de tourner en rond, une de profiteurs …

Partager cet article

Repost 0
Published by planete-haiti
commenter cet article

commentaires

marie-paule ZANOTTI 10/02/2011 22:21


Mais quel privilège... écouter et tenter d'écrire avec... avec un Auteur Haïtien, terre de naissance d'un si grand nombre de grands écivains.
Je pense qu'Haïti a engendré plus d'écrivains (et de présidents toujours en vie- avec un mandat non terminé, ou terminé mais toujours au pouvoir) que toute autre nation en moins de 200 ans.
C'est le paradoxe de la culture et de l'anarchie !
Enfin moi j'aimerais bien être à votre place... plonger dans l'écriture de la vie, des sens, de l'immensité..... je vous jalouse, tout simplement.
Profitez bien, et ramenez nous un morceau de bonheur pur.
MP


planete-haiti 13/02/2011 15:48



Oui bonne idée. 


Je voudrais être un écrivain Haîtien.


En plus, c'est très à la mode : Dany Laferrière a dû faire 250 émissions/interviews pour son nouveau livre en janvier.



gisele 09/02/2011 08:24


Tu pourras la mettre sans aucun doute sur ton blog... Tu m'épates


Présentation

  • : Blog: PLANETE HAÏTI
  • : INDIQUER UNE ANNEE , DEPUIS 2010, DANS " RECHERCHER" pour retrouver les 154 articles publiés. "La vie à Jacmel, Haïti, après le séisme, les cyclones, le choléra, les élections et le reste."
  • Contact

Texte Libre

Recherche