Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 21:06

8 juillet 2014

 

D, comme désolation

 

Comme je l'ai souvent dit, Jacmel est une ville de brésiliens.

Il y a même, pas loin d'ici, une localité qui s'appelle " la Brésilienne"

 

Je n'ai pas parlé de coupe du monde, jusqu'à maintenant.

Parce que tout le monde en parle. Partout, jusque dans les plus petits recoins des zones rurales.

 

Hier, sur la route de Lamontagne, un jeune homme expliquait toutes les stratégies et analyses sportives des matchs de la séléçao depuis des années.

 

Parlait de Juninho, Socrates, Rivaldo, Ronaldo, et tous les illustres ancêtres.

 

En blaguant, j'ai pronostiqué  une finale Allemagne/Hollande. On m'a regardé de haut. J'aurais mieux fait de me taire. Il est vrai que j'avais parié France / Argentine, il y a quelques jours...

 

Jacmel est depuis des semaines en vert et jaune. Drapeaux partout.

 

Quelques fanatiques de l'Argentine tentent de se faire remarquer. Un peu de bleu pâle de temps en temps.

 

Les marchands  n'ont finalement que ces deux drapeaux à offrir. Et il y en a vraiment partout.

 

Le Brésil est une bénédiction, pour Jacmel : à l'heure des matchs, le courant revient ( après trois jours de blakawout ) et les rues sont vides. Les motos sont rangées, et on circule facile. On ne parle même plus de politique.

 

Par rapport à la dernière fois, les télés se sont multipliées. En 2010, il y avait foule devant les rares écrans. Là, c'est la débauche d'écrans plats, de gros postes recyclés, de canalsat partout.

 

La désolation est venue si vite. 11ème minute. Plus vite que le seul petit but encaissé par l'équipe de France à la 13ème.

 

Je suis sorti, pas un bruit dans les rues, pas un cri ; rien... La peur s'installe.

 

A la 29ème, tout était dit.

Mais toujours une chape de silence sur la ville.

Il y a une sorte de désolation, de sentiment de désastre.

 

Pourquoi doit on vivre ça, en plus, après le choléra et le chikungunia?

Comme si on pouvait endurer ça en plus?

 

Le Brésil vainqueur de la finale, c'était un rêve. Une réussite de tous les fanatiques jacméliens. Plus beau, pour Haïti, que Dany Laférière à l'accadémie française ou Jean Jean Rossevelt et sa médaille aux jeux.

 

Une victoire sur le monde occidental.

 

Il reste bien l'Argentine pour sauver l'honneur. Mais ce n'est qu'un pis aller, pas une victoire.

 

Il reste quoi, pour rêver ?

Partager cet article

Repost 0
Published by planete-haiti
commenter cet article

commentaires

Claude cldallet@voila.fr 12/07/2014 21:41

Salut Philippe, Désolation c'est peut être même faible...
E comme envie d'avoir de nouvelles plus souvent.
Na wè talè

Présentation

  • : Blog: PLANETE HAÏTI
  • : INDIQUER UNE ANNEE , DEPUIS 2010, DANS " RECHERCHER" pour retrouver les 154 articles publiés. "La vie à Jacmel, Haïti, après le séisme, les cyclones, le choléra, les élections et le reste."
  • Contact

Texte Libre

Recherche