Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:01

 

 

21 février 2011.  Un volcan en Haïti. Les experts sont « septiques. »

 

De la fumée continuaient à se dégager vendredi sur une parcelle de terre à Lamentin 52, Carrefour, provoquant la curiosité et l’inquiétude de dizaines de résidants du quartier.



"Depuis jeudi, j’ai personnellement constaté qu’une fumée montait du sol sur une propriété à Lamentin 52", a déclaré à HPN le maire adjoint de Carrefour, M. Jean Rousseau Moise.

"Nous avons fouillé jusqu’à 50 cm de l’endroit et les échantillons de terre que nous avons prélevé sont très chaude", a témoigné le maire adjoint. Il a d’autre part indiqué qu’il avait fait appel à des spécialistes.

Des sapeurs pompiers arrivés ce matin pour sécuriser l’espace sont repartis, a constaté un reporter de HPN sur place. Au départ des pompiers, les gens ont envahis le site pour satisfaire leur curiosité.

Des responsables de la protection civile ont été également alertés. Et les experts du Bureau des Mines et de l’Energie ne sont pas encore arrivés sur les lieux. “   ( HPN 19 FÉVRIER 2011 )

 

 

Pourquoi n’y aurait-il pas, également, un volcan en Haïti ?

 

Depuis plusieurs jours, donc, c’est un vent de panique qui flotte dans ce quartier et dans le pays.

Des habitants, puis des journalistes passent la nouvelle. La terre est chaude, de la fumée sort du sol.

Et on est tout proche des réservoirs d’essence et de gaz oil, à la sortie de la capitale, près du port.

 

Et s’il y avait éruption?

Des images de catastrophe majeure viennent en tête : quartier surpeuplé, réservoirs en feu, nuée ardente, roches en fusion qui s’élèvent et s’écrasent sur un nouveau Pompéï…

 

 

Après les cyclones, les épidémies, le séisme, il reste quelques désastres à vivre ?

 

Et, comme dit le grand panneau à l’entrée de la ville, la fin du monde est proche

 

panneau.png

 

( Photo : Diana Banciu )

 

Ce serait pour le 21 mai 2011, pour information.

 

Donc, on se questionne, on s’inquiète, on cherche des nouvelles.

 

 

Puis les expertises sont lancées.

Oui, la terre est chaude. 30 à 40 °. De la fumée ou de la vapeur sort vraiment de la terre.

 

On vérifie les risques volcaniques, on revise les lignes de failles. On scrute, on cherche, on analyse.

 

Pompiers, police, autorités, experts géologues, et parmi les plus grands sont sur place.

 

Même celui qui avait prédit le tremblement de terre et que personne n’avait entendu, en 2010.

C’est devenu une star, trop tard…

 

Bref, grande agitation.

 

Et l’un des enquêteurs a trouvé.

 

Le dégagement de chaleur et de fumée est bien réel.

 

 

Il y a bien un phénomène souterrain.  Le mystère peut s’expliquer.

 

 

 

Un peu plus loin, à quelques mètres de la zone, une brave femme fait la cuisine. Comme tout le monde fait ici : dans une cabane, des braises chauffent une marmite posée sur trois roches.

 

Le sol où se consume le bois est brûlant.

 

Mais, par manque de place, sans doute, la “cuisine” est établie sur l’emplacement d’une fosse de latrine.

Elle était simplement bouchée, sans évent, sans évacuation des gaz.

 

Les matières décomposées ont dégagé du méthane, en quantité.

Et ce gaz “ naturel”, chauffé, dans un trou sans échappement, a commencé à se consumer et à s’infiltrer dans des fissures jusqu’à la zone, un peu plus loin, du fameux volcan…

 

 

Imaginez, si la cuisinière avait vu sa marmite de cabrit s’envoler, son riz ak pois fuser dans les airs , si, à la longue, le gaz de la fosse avait explosé sous ses pieds …

 

Les experts avaient dit, avant de trouver cette explication à propos d’un éventuel volcan, qu’ils étaient très … sceptiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by planete-haiti
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog: PLANETE HAÏTI
  • : INDIQUER UNE ANNEE , DEPUIS 2010, DANS " RECHERCHER" pour retrouver les 154 articles publiés. "La vie à Jacmel, Haïti, après le séisme, les cyclones, le choléra, les élections et le reste."
  • Contact

Texte Libre

Recherche