Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 06:17

25 novembre 2011.

DSC07417.JPG 

Soudain, le silence dans la ville. Une rumeur, plutôt.

Plus une moto dans les rues. Ou très peu.

Le bruit des moteurs et des klaxons que je n’entends plus…

 

Les taxis sont invisibles. Se cachent. Pourtant, à cette heure, en plein midi, il n’y a pas de match de Barcelone ou du Brésil.

 

Je connais la raison : je viens d’être contrôlé au barrage, à l’entrée de la ville. On a vu les eucaplytus dans le pick up, on a demandé si j’avais des armes.

 

Ils se sont installés dans la courbe, juste au carrefour qui mêne à La Vallée.

 

Armés jusqu’aux dents. Le chef en grande tenue parade au milieu de la route.

Et tout le monde s’arrête, pour le contrôle du véhicule et des papiers.

Ils bloquent le passage avec leurs motos, leurs armes disproportionnées prêtes à servir.

 

Les unités de police ont débarqué hier  en ville. Se sont montré en parade serrée.

Et là, première grande action : contrôle des véhicules. Autos, camions, motos. Tout y passe.

 

Ceux qui ne sont pas en règle se retrouvent à pied, véhicule confisqué.

 

Du coup, les motos taxis qui ont eu l’info se font rares. Se cachent.

Il doit bien y avoir déjà trente à quarante motos confisquées près du barrage.  Un rasta vide sa voiture sous le regard mauvais d’un agent. (Je n’ai pas dit au policier de vérifier dans les dreadlocks). Et les passagers continuent à pied.

 

En convoi, la police transfère ensuite tout le monde au poste. Un défilé bien long. La ville regarde mi-amusée, mi-révoltée.

Un malin tente d’échapper par la Grand Rue. Un grand policier le poursuit sur son trial vert. Il tire, deux fois, en l’air. En plein midi, sur la Grand Rue. Panique. Stupeur. Le fuyard s’arrête aussitôt. La passagère en tremble encore.

 

Voilà un moment étonnant.

 

Sachant que la plupart des engins qui circulent ne sont pas en rêgle, ça a fait du calme dans les rues pendant quelques heures.

Mais c’est une bonne initiative. Et si on mettait un peu d’ordre dans le bordel ambiant ?

Partager cet article

Repost 0
Published by planete-haiti
commenter cet article

commentaires

gisele 25/11/2011 13:24

J'en connais qui il y a quelques mois se serait retrouvé à pied lui aussi !!!

Présentation

  • : Blog: PLANETE HAÏTI
  • : INDIQUER UNE ANNEE , DEPUIS 2010, DANS " RECHERCHER" pour retrouver les 154 articles publiés. "La vie à Jacmel, Haïti, après le séisme, les cyclones, le choléra, les élections et le reste."
  • Contact

Texte Libre

Recherche