Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 09:13

15 mai 2011 . Le jugement dernier.

 P1050885.jpg

Comme tout le monde, enfin, ceux qui entrent à Jacmel,  je passe souvent devant cette immense affiche à l’entrée de la ville.

«  Jésus va revenir le 21 mai 2011. »

Elle a été installée là, avant le carnaval, et personne ne sait vraiment qui en est l’auteur.

Au début, cela intrigue, cela surprend.

On y apprend donc que le jugement dernier est proche.

Puis, comme le reste, on ne la voit plus.

 

Mais maintenant, la date approche.

Le jugement dernier est pour bientôt.

 

Et si on cherche un peu, on peut trouver des explications.

 

Voilà, en résumé,  ce que dit un site qui semble bien documenté : ( copié –collé de  www.ebiblefellowship.com, je n’ai pas supprimé les fautes)

 

LA CALENDRIER HISTORIQUE DE LA BIBLE

 

Le Seigneur a montré à son Peuple le « Calendrier Biblique » que l'on trouve dans les pages de la Bible. Les descriptions du livre de la Genèse, particulièrement les chapitres 5 et 11, sont un calendrier précis de l'histoire de l'humanité dans ce monde. Le calendrier historique de la Bible est très précis et fiable.

 

(…)

 

UN JOUR EST COMME 1000 ANS

Les enfants de Dieu ont appris de la Bible que le langage de la Genèse chapitre 7 a un double sens:

Genèse 7:4 Car, encore sept jours, et je ferai pleuvoir sur la terre quarante jours et quarante nuits, et j'exterminerai de la face de la terre tous les êtres que j'ai faits.

Historiquement, quand Dieu prononce ces mots, il reste sept jours à Noé, sa famille et ses animaux pour monter dans l'arche; mais spirituellement (et la Bible est un livre spirituel), Dieu s'adressait au monde entier et déclarait que l'humanité pêcheuse avait 7000 ans pour trouver le salut dans Jésus Christ. Comment pouvons-nous le savoir ? Car c'est basé sur ce que nous lisons dans le chapitre 3 des Evangiles selon Saint-Pierre:

2 Pierre 3:6-8 et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau, tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies. Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c'est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.

Le contexte est très important ! Dans les premiers vers, Dieu nous renvoie à la destruction du monde par le déluge du temps de Noé. Ensuite nous trouvons une admonestation intéressante qui dit que nous ne devons pas oublier une chose: 1 jour est comme 1000 ans et 1000 ans est comme 1 jour. Immédiatement après cette information se trouve une description très vivante de la fin de ce monde par le feu.

Qu'est-ce que Dieu peut vouloir nous dire en comparant 1 jour avec 1000 ans ?

Nous avons appris que le déluge du temps de Noé a eu lieu en 4990 av. JC. Cette date est complètement exacte (pour plus d'information sur la chronologie biblique de l'Histoire, vous pouvez visiter www.familyradio.com).  Ce fut en 4990 av. JC que Dieu révéla à Noé qu’il ne restait 7 jours avant que des montagnes d'eaux n'envahissent les terres. Maintenant, si nous substituons 1000 ans pour chacun de ces 7 jours, nous obtenons 7000 ans. Et si nous ajoutons 7000 ans à cette date de 4990 ans av. JC, nous obtenons 2011 après JC.

   4990 + 2011 = 7001   

Note: Lorsque l'on compare une date de l'Ancien Testament avec une date du Nouveau Testament, il faut toujours soustraire un an, puisqu'il n'y a pas d'An 0. Ce qui donne:

   4990 + 2011 – 1 = 7000 années exactement.

Cette année 2011 sera la 7000eme après le Déluge de Noé. Ce sera la fin du laps de temps offert à l'humanité pour trouver grâce auprès de Dieu. Celà signifie que le temps restant pour trouver le Salut dans le Christ est extrêmement réduit !

 

Je passe le reste des explications où, en plus d’apprendre qu’un jour est mille ans, qu’il faut un peu tripatouiller les dates, extraire des phrases de leur contexte pour justifier la démonstration.

Ces hypothèses posées, on apprend donc que le jugement dernier est le 21 mai, que les élus partent vers le paradis promis, que les autres se prennent des cataclysmes, et que le monde humain disparaît cinq mois plus tard, le 21 octobre.

 

 (…)  “Il leur fut donné de les tourmenter pendant cinq mois; et le tourment qu'elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme.”

 

Ah… Le tourment que cause le scorpion !

 

Bon, donc, que faire des 6 jours qui nous restent. Plusieurs solutions.

 

L’indifférence ? Faire comme si l’affiche n’existait pas. L’aurais-je su, d’ailleurs, si j’habitais Grand Goave, Petit Trou de Nippes ou Jamais Vu ?

Continuer à vivre pareil, construire des maisons ( qui seront détruites ou englouties), écrire des projets , pour lancer de nouvelles opérations ( pour qui, s’il n’y a plus personne ?), acheter des cocas par caisse de 24 ( mais il en restera, le 21).

 

Le déni ? Tout ça, c’est de la pub pour les officines religieuses, qui pullulent ici. Celui-ci fait un gros coup marketing. Il suffit juste de croire à ces admonestations, et hop, vous avez votre carte de fidélité pour l’Eden. Cela permet aux tenanciers du biblebusiness de s’acheter un nouveau 4x4, en criant que la fin du monde est proche.

 

Crier avec les loups ? Cela me rappelle Philippulus, le prophète, dans un des Tintin, « L’étoile Mystérieuse » je crois. Je me vois bien, vêtu d’un drap blanc, marcher dans les rues pour annoncer la fin du monde. Repens-toi, repens-toi !!! Et voilà les pendus qui se rependent.

 

Profiter du temps.Faire, enfin, tout ce qu’on n’a jamais osé faire. Oublier les règlements, les conventions, les interdits, les acquis de l’éducation. Il y a des tas de possibilités, et cette option là est séduisante : six jours de folie douce, de liberté sans limites.

Mais gare à la gueule de bois, le 22 au matin.

 

 

Préparer ?Tout mettre en ordre pour le 21. Mais 6 jours, c’est court.  Faire les papiers, faire une bise aux proches, signer les testaments, changer l’huile de l’auto, ranger mes chaussettes, résilier le bail… Mais c’est parier que c’est vrai.

Et puis se convertir vite fait et aller à tous les offices du coin : les baptistes, adventistes, mormons, sectes diverses, chanter des Alléluias, des « Béni soit l’Eternel » à genou dans les cailloux, suivre les prêcheurs Yankees, écouter Benoît 16 en boucle sur Youtube…

 

 

Ici, en fait, il n’y aura rien de spécial. Depuis toujours, tout le monde vit comme si c’était le dernier jour. Comme si le monde devait s’arrêter ce soir. Chaque jour est un 21 mai.

Rien qui ne tienne compte d’avenir, de plan, de tendances longues, de projets à long terme. Rien qui ne résiste au temps.

Et puis quel autre cataclysme pourrait frapper le pays ? Je pense bien à DSK premier ministre d’Haïti, mais là, ce serait trop dur.

 

Mais les choses vont changer, avec notre nouveau président. Et pour le téléphone, Haïti ne sera plus en tarif local avec l’enfer.

Partager cet article

Repost 0
Published by planete-haiti
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog: PLANETE HAÏTI
  • : INDIQUER UNE ANNEE , DEPUIS 2010, DANS " RECHERCHER" pour retrouver les 154 articles publiés. "La vie à Jacmel, Haïti, après le séisme, les cyclones, le choléra, les élections et le reste."
  • Contact

Texte Libre

Recherche