Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 19:49

 

 

link

 

11 Septembre 2010. KIT SCOLAIRE.

 

Nous avons prévu, dans le programme «  un Toit , un Avenir », la fabrication et la distribution de kits scolaires.

 

C’est un des piliers de l’association Planète Urgence. ( Cliquez sur le " link" ci-dessus )

 

Et c’est simple : pour 2 Euros, les enfants du Sud bénéficient d’un kit composé de quelques fournitures, cahiers et stylos, le tout dans une sacoche fabriquée localement.

L’idée est bonne.

Le budget est serré.

 

Donc depuis quelques semaines, je tourne autour de la question.

 

OPADEL me laisse venir.

 

Ils savent que 2 Euros, c’est un peu court.

 

Alors, comment fait-on ?

 

Une sacoche revient à peu près à 100 Gourdes, c’est à dire … 2 euros.

 

Une sacoche sans fournitures, c’est bête.

Des fournitures sans sacoches, c’est bête aussi.

 

Alors, nous avons, enfin, j ‘ai  tranché. Ils étaient morts de rire.

Comment il va faire, le Philippe ?

C’est une équation délicate.

 

Donc, après un peu de réflexion, j’ai trouvé qu’il était plus important de lancer la fabrication des sacoches.

C’est toujours ça de pris.

Du travail, des revenus.

 

Si on fait les 5000 kits, cela fera toujours 10 000 euros payés pour un travail réalisé sur place.

Le projet devrait s’appeler «  un toit, un revenu ».

 

Pour les cahiers et les stylos, on trouvera une solution. Peut être existe-t’il  un stock de l’Unicef…

 

 

Donc lancement de la fabrication des sacoches.

 

Des modèles, des échantillons… Trop de toile, trop de main d’œuvre.

Deux euros, c’est deux euros….

 

 

A moins qu’on lance une opération spéciale : kits scolaires  pour Haïti , à 4 Euros.

 

Mais bon, cela ne ferait pas sérieux. S’ils y arrivent ailleurs.

 

 

J’ai donc lancé la manœuvre. On fait les sacoches.  On démarre, et on verra…

 

Boss couture mobilisés, tarifs discutés, mesures prises.

 

C’est simple : une aune de tissus donne cinq sacs , elle coûte 200 gourdes, la main d’œuvre est à 50 gourdes par sac. Vous avez calculé : il reste 10 gourdes pour les fournitures.

 

On lance… Pourvu que l’Unicef…

 

 

Donc ce matin, avec le boss, achat des toiles.

La rentrée est le 5 octobre.

Il ne faut plus traîner.

 

 

Samedi. Marché de Jacmel . Foule. Chaleur.

La boutique de toiles est une sorte de couloir.

Surpeuplée.

 

La question est simple : combien coûte une aune de ce tissu kaki, un peu solide, pas trop salissant, épais, pour faire des sacs.

 

Au fait, un sac, ici, s’appelle «  valise ».

Je ferai un jour un quizz pour demander ce que signifient les mots  français dans leur usage créole.

 

Exemples :

 

Une Valise est … un  sac.

Une Figue est une… banane.

Une Pistache est … une arachide.

Une Plume est … un stylo.

Une Machine est … une auto.

 

Il y a d’autres exemples.

 

Donc nous voilà avec Arnold ( le boss), chez Ronald ( le marchand). En Haïti, on réutilise souvent les choses. Là, avec les lettres de l’un, on fait un prénom pour l’autre.

 

 

Arnold : nous avons besoin d’acheter des rouleaux de toile. Il y a bien 48 aunes dans un rouleau ?

Ronald : Cela dépend des rouleaux

Arnold : Ah ? Et pourquoi ?

Ronald : Parce que tous les rouleaux n’ont pas la même longueur. Mais souvent, ils font 50 yards.

Arnold : et un yard, c’est combien d’aunes ?

Ronald : c’est 0,75 aunes. Donc c’est très simple. Il suffit de….

 

Là, Ronald prend sa calculette.

 

Nous étions partis avec l’idée de payer une aune 200 gourdes. Arnold a lâché prise.

 

Ronald nous donne le prix approximatif du rouleau en yard et en dollars haïtien. Tout le monde sait qu’un dollar haïtien, monnaie qui n’existe pas réellement, vaut 5 gourdes.

 

 

Au bord de la suffocation, j’ai alors demandé au vendeur de me faire le prix au mètre en dollars américains, sachant qu’un dollar américain vaut quarante gourdes.

Cela m’aurait permis de faire le calcul en nombre de sacs pour savoir si mon kit tiendrait bien dans les 2 euros.

 

Les couturières, clientes normales de la boutique/boyau s’énervaient.

 

Mais Ronald nous a annoncé un discount, du fait que nous prenions plusieurs rouleaux.

 

On va commencer par deux.

Cela nous permettra de calculer et d’évaluer.

 

J’ai voulu payer par chèque. Il a refusé, parce que cela l’oblige à faire la queue à la banque. Du coup, c’est Arnold qui ira patienter deux heures pour transformer le chèque en cash.

 

Tout le monde a suivi ?

 

Donc : sachant que deux rouleaux de 50 yards ( 0,75                   aunes par yard ) nous coûteront 350 Dollars US, le change étant à 40, combien nous coûtera la toile d’un sac en gourdes, espérant faire 5 sacs par aune, et en Euros ?

 

C’est la magie de ce pays au confluent d’histoires et de cultures.

 

Tout se mesure différemment.

 

Hier, un paysan m’expliquait avoir planté une marmite de pois, et n’avoir eu un récolte que de deux pots…

 

Les grains se mesurent en marmites

Les liquides en gallons

Les poids en livres

 

Imaginez moi essayer de traduire en euros l’achat de trois gallons d’eau, deux livres de farine, et une marmite de maïs…

Heureusement qu’il n’y a pas de robinets ou de trains dans l’affaire, car les kits scolaires seraient un vrai problème.

Partager cet article

Repost 0
Published by planete-haiti
commenter cet article

commentaires

gisele 12/09/2010 19:52


Bon alors là moi j'ai pas tout compris, il faudrait que je relise au moins trois fois et je ne suis pas sure encore de tout comprendre et puis question calculs..... bon tu es bien meilleur et cela
tombe bien....


Marion 12/09/2010 12:09


Quel retour brutal à l'école et à la joie des problèmes de mathématiques ! Haha Courage phil :)


Présentation

  • : Blog: PLANETE HAÏTI
  • : INDIQUER UNE ANNEE , DEPUIS 2010, DANS " RECHERCHER" pour retrouver les 154 articles publiés. "La vie à Jacmel, Haïti, après le séisme, les cyclones, le choléra, les élections et le reste."
  • Contact

Texte Libre

Recherche