Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 20:58

7 mars 2011. Journée Mondiale.

 

 

 

P1000613.JPG

 

L’hiver n’en finit pas.

 

Il pleut sur la Provence et la Côte d’Azur. Il fait à peine 1° à Paris.  6 ou 7° à Marseille.

 

C’est gris. Cela pourrait peut être se dégager vers midi dans le Sud.

 

Mais que c’est long, cet hiver qui se prolonge.

 

Le printemps semble une idée lointaine.

 

Alors, pour sortir du froid et de la grisaille, pour voyager sans bouger, je viens de créer la «  Journée Mondiale Tropicale ».

 

J’ai vérifié : il n’y a rien de prévu. Ce sera pour aujourd'hui,  lundi. 7 mars.

 

Le 6, il y a : Journée Internationale de la radio et de la télévision en faveur des enfants

 

Le 8, est prévue  La journée Mondiale de la Femme

 

Donc, pour le 7 mars , c’est bien : «  LA JOURNEE MONDIALE TROPICALE ».


Je trouve que cela sonne bien. Même sur la Riviera, on en rêve. Alors, que dire du find fond du Nord…

 

 


Pour certains, ici, par exemple, cette journée, ce sera simple : on se lève le matin, il fait beau, et tout est pareil.

 

Il y aura du soleil, des coqs très tôt le matin, des bruits de moto vers 6 heures, des gens qui marchent dans les rues, les ombres qui raccourcissent vers midi, les moteurs des ventilateurs, de la poussière, des vendeuses d’eau glacée, des milliers de gens vendant trois bricoles au marché, des pousseurs de brouettes.


Au bout de la rue, les marchands de tableaux déballeront le matin et remballeront les soir.

Exceptionnellement, les enfants n’iront pas à l’école. Il suffit de placer la journée mondiale la veille du mardi gras, et c’est automatiquement chômé !!

Et en plus, comme c'est un lundi, cela fera un week-end prolongé automatique, dans les villes où le mardi gras est chômé ( Nice, Rio,Venise,  Jacmel,...)

 

 

Il y aura des camions, des picks-ups, dans les rues, mais pas trop. Les bureaux seront fermés. J'irai à Lamontagne, pour relancer le reboisement d'arbres tropicaux.

 

L’électricité sera encore suspendue et peut être, pour ce jour de fête, rétablie vers midi. Mais ce n’est pas sûr.

 

Quelques touristes ou humanitaires en relâche iront manger chez Maud du cabrit ou du poulet, en regardant les bouteilles plastiques rouler dans les vagues.

 

Les mangues vertes tomberont sur les tôles du toit.

 

Pas de pluie, pas encore. Juste la moiteur de la saison qui approche. Les grosses pluies seront pour mi-avril.

Les moustiques se multiplieront et sortiront en fin d’après midi.

 

Les pêcheurs passeront les vagues du bord de rivage et rentreront les filets. Pour une fois , ils ramèneront quelques belles prises.

 

Les taxi-moto poursuivront leur ballet jusqu’en début de nuit. Et bien au-delà.

 

Les camions de fatras  ne sortiront pas  vider les ordures dans la rivière, c’est congé.

 

Les dominicains dans leurs engins continueront à creuser des tranchées pour canaliser la rivière, à la sortie de la ville. Ils doivent être payés au m3 de cailloux déplacés. Donc, eux sont au travail.

 

Au Florita, Alexandra attendra les clients au bar en faisant les comptes de la veille, et des mots mélés.

 

Les gamins joueront leur éternelle partie de foot ball devant « Lacou Nouyok » ( La cour New York) , les paillottes de bout de la plage. Dans un nuage de poussière.

 

Les affiches des candidats changeront la couleur des murs : le jaune est passé. Maintenant, le rose fuschia est partout.

 

Les musiques se succèderont : d’abord les chants des évangélistes, puis les troubadours du Florita, ensuite les bandes carnavalesques pour un denier réglage avant mardi gras, et enfin les sonos de bal du Yaquimo jusqu'au milieu de la nuit.

 

On entendra un peu le bruit des vagues, les feuilles de palmier qui se frottent, les étoiles brilleront très fort.

 

Une belle journée mondiale, en somme.

 

 

Pour les autres, il faudra quelques accessoires pour bien vivre cette journée.

On ne passe pas d’un coup de 1 à 26 ° .

 

Donc je propose, pour ceux qui sont concernés ( Lille, Paris, Jarna, Marseille, et ailleurs)  :

 

- n’allez pas travailler, il faut se reposer, ce jour là

- poussez le chauffage à fond, vers 26 ou 27, et ouvrez la porte du frigo pour faire climatiseur

- mettez le dernier CD de Lavilliers, « Causes perdues et musiques Tropicales », par exemple

     " Cafard " .    Kassav peut faire l’affaire, ou Beethova Obas. 

- sortez les tongs du placard et le paréo

- offrez vous une caïpirina ou un mojito, bien tassé, vers midi

- une longue sieste, dans un hamac si possible, à cause du bien tassé,

- allumez toutes les lumières pour remplacer le soleil,

-  accrochez des tableaux naïfs Haïtiens sur les murs,

- installez-vous dans une chaise longue en sortant du hamac, regardez le plafond, ne faites rien, rêvez.

 

C’est bien, une journée mondiale comme ça, non ?

Bon, c'est pas tout ça, moi je vais travailler.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by planete-haiti
commenter cet article

commentaires

goni JJ 07/03/2011 20:42


dommage, je biens de découvrir la proposition ce soir
biz JJ of NICE


planete-haiti 10/03/2011 05:19



Il n'est jamais trop tard, ni trop ... pical



Sylvie 06/03/2011 11:15


super les photos!!! pour la journée mondiale on va tenter le tout pour le tout!!! une petite virée à Nice le 8 et le 9 mars me permettra de pousuivre cette journée avec une petite pensée pour
Tropicana!!!!


planete-haiti 06/03/2011 17:30



Bonjour Sylvie


Merci pour le commentaire et... bon anniversaire



Présentation

  • : Blog: PLANETE HAÏTI
  • : INDIQUER UNE ANNEE , DEPUIS 2010, DANS " RECHERCHER" pour retrouver les 154 articles publiés. "La vie à Jacmel, Haïti, après le séisme, les cyclones, le choléra, les élections et le reste."
  • Contact

Texte Libre

Recherche